Les alternatives au nucléaire – 2 octobre 2016

Conf-3

 

L’industrie nucléaire, une filière industrielle en déroute ! perte de savoir-faire mettant en défaut critique les réacteurs existants ou en construction (EPR), faillite financière, obsolescence du parc,… tout démontre une catastrophe humaine, économique, environnementale majeure à venir !

Et pourtant, des solutions alternatives existent. La France dispose d’un potentiel de production d’électricité non nucléaire considérable mais inexploité (centrales classiques en attente de pointe, sous-utilisation de l’éolien, exportations à perte,…) permettant d’arrêter dès demain les 2/3 des réacteurs nucléaires en service.

Pour le reste, des technologies alternatives renouvelables existent et ne demandent qu’à être développées de façon décentralisée et dans le respect des populations et de l’environnement conjuguées avec une mise en œuvre des économies d’énergie.

Enfin, arrêter le nucléaire suppose une réappropriation citoyenne des moyens de production et de distribution de l’électricité.

Trois problématiques ont été abordées le 2 octobre 2016 à 9h à Siouville dans une conférence-débat animée par :

–        Alain Rivat, Stop nucléaire 56 Trawalc’h – Fan Bretagne

–        Michel Frémont, Consultant (IDEE, Initiatives pour le Développement de l’Efficacité Energétique, plus d’infos)

–        Michel Leclercq, Vice-président d’ « Eoliennes en Pays de Vilaine » et d’ « Energie Partagée »

La vidéo de la conférence :

Vidéo en deux parties et en cours de montage – version finale dans les semaines à venir…

Les diaporamas de la conférence :

Non au nucléaire, Oui aux alternatives énergétiques locales (Alain RIVAT)

Alternatives au Nucléaire (Michel Frémont)

Energies citoyennes… C’est possible ! (Michel Leclercq)